INDUSTRIE AUTOMOBILE

Moins de frottements – moins de CO2 – plus de performances!

Dans l’industrie automobile comme dans le domaine de la compétition, les surfaces à frottement optimisé du moteur et de la chaîne cinématique réduisent les frottements et l’usure des matériaux. Les structures de surface lissées et isotropes réduisent les émissions de CO2 et augmentent la durée de vie des composants. Avec l’utilisation d’huiles de plus en plus peu visqueuses, les surfaces des composants sont soumises à des exigences élevées. Même des tâches prétendument simples, comme l’ébavurage ou le rayonnage ciblé, entraînent une charge de travail importante au stade de la production. Les procédés développés individuellement par OTEC permettent d’enchaîner les étapes de process entre elles afin d’augmenter les performances, de réduire les émissions et de simplifier la fabrication.

Pour en savoir plus sur les mavantages mesurables du traitement de surface ciblé OTEC, lisez l’interview de Florian Reinle, ingénieur R&D chez OTEC.

ANALYSE COMPARÉE DES PROCÉDÉS – LA TRIBOFINITION VIBRANTE OTEC SÉDUIT

Traditionnellement, on utilise en traitement de reprise la finition par bande, la rectification par polissage ou même des procédés accélérés par voie chimique. Par rapport au ponçage vibrant avec les systèmes OTEC, la finition par bandes est coûteuse en bandes et entraîne des temps de préparation longs. De plus, la structure de surface obtenue est directionnelle (non isotrope).

Le traitement accéléré par voie chimique, par exemple dans un vibrateur linéaire, utilise des produits chimiques classés comme particulièrement préoccupants, tels que le chromate (de sodium) et l’acide chromique. En outre, l’approvisionnement, la neutralisation et l’élimination entraînent des coûts élevés, ce qui réduit la rentabilité économique du traitement de reprise. Les systèmes de tribofinition d’OTEC utilisent un traitement exclusivement mécanique. Ils obtiennent ainsi les meilleurs résultats dans les plus brefs délais pour les pièces en vrac et les pièces isolées.

Les technologies OTEC sont particulièrement intéressantes pour

  • Surfaces à frottement optimisé (p. ex. les pièces de transmission dans les groupes motopropulseurs électrifiés)
  • En combinaison avec le grenaillage de précontrainte (lissage des engrenages après sablage)
  • Application de contraintes résiduelles de compression directement à la périphérie
  • Réduction de l’usure grâce à l’augmentation de la portance des piqûres et à la réduction des micropiqûres
  • Utilisation de lubrifiants à faible viscosité ou à base d’eau
  • Combinaison de plusieurs étapes de process, p. ex. lissage et ébavurage en une seule étape
  • Prétraitement et post-traitement des revêtements anti-usure

PRODUCTION EN LIGNE AVEC OTEC

Les machines de polissage à flux continu sont adaptées au traitement d’un grand nombre de pièces en série grâce au chargement automatique des pièces. La conception modulaire permet de configurer les machines en fonction de la tâche de traitement visée.

LISSAGE | POLISSAGE

Exemples d’application :
pièces de came, vilebrequin, composantes de boîte de vitesses, engrenages de différentiel / engrenages hypoïdes, bielles, pièces de direction, axe de direction, actionneursEn savoir plus

ÉBAVURAGE | RAYONNAGE

Exemples d’application :
rondelles de réglage d’huile (shims) dans les amortisseurs, roues dentées, roues de chaîneEn savoir plus

Autres applications

Exemples d’application :
impression 3D, compétition (soupapes, pièces de boîte de vitesses, vilebrequin, pistons, segments de piston…), entraînements électriques, structure de surface isotrope, pied de bielleEn savoir plus